Ce matin, en épluchant les courgettes, excédé par les émissions bavardes, j’écoute France Musique.. il y a de la musique baroque, cette musique j’aime bien, mais les types qui en parlent … pas toujours autant…
Je me demande toujours dans quel monde , sur quelle planète vivent ces types qui ont dû passer un nombre considérable d’heures, non seulement à écouter mais aussi à étudier, et à fréquenter ces milieux…
Tant et si bien que j’ai le sentiment qu’un type me parle depuis son château… pont levis relevé, entouré de beaux fossés, pour que je ne puisse pas approcher…
Le mec me fait rêver 5mn, à un monde léger, beau, joyeux.. qui doit exister, puisqu’il l’évoque tout le temps avec un vocabulaire où les adjectifs laudateurs ne manquent pas…
J’aime pas ça, il doit y avoir une faille dans  son truc… c’est trop beau.. et pourquoi ce que je vois d’ici, c’est pas pareil…
Et par deux fois, le mec va lâcher une ou deux phrases qui vont attirer mon attention:
La première au sujet d’Eliot Gardiner


et plus tard une autre au sujet d’un autre chef Robert King


Ho Merde… je ne vais plus jamais écouter ces types de la même façon…
Ce qui est assez extraordinaire c’est comment le mec les innocente très vite, vu que ce sont des grands.. que leur œuvre…
Ben oui… quand on est Artiste ça peut arriver, non ?
Même si tu es un artiste mais pas aussi grand qu’eux… Tu n’avais qu’à être un grand…
 
Ha oui séparer l’homme de son œuvre..?


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *