Telle date on annonce une manif géante… (qui le sera ou pas)…mais ensuite..?

-Et bien on en refera une encore plus grosse (ou pas,)
-Et après…?
-Euh… pareil…
-Oui mais jusqu’à quand…?
-Ha ben…si tout le monde descends dans la rue…
-Donc, l’idée c’est de faire, refaire et refaire des manifs, que ça fasse boule de neige ?
-Ben oui, on peut rêver, non?
-Mais une fois que tout le monde sera dans la rue.. on fait quoi?
-La révolution !!
-Mais comment?
-Ben je sais pas moi… tu poses des questions à la con, tu dois bien avoir la réponse, non?

Ce dialogue, n’a jamais existé, je n’ai jamais pu le tenir avec quasiment personne…
On va manifester, et à chaque fois à la fin de la manif, il reste un goût d’inachevé pour le moins, quand c’est pas une immense lassitude…
Pourquoi ,est-ce que lors des manifs, on ne propose pas aux gens qui sont là ,de discuter des suites à donner, de réfléchir, là tout de suite, comment avancer ensemble au-delà de la manif…
De nombreuses personnes sont rassemblées avec un potentiel énorme…
Avec des talents, des intelligences rares… Ce serait l’occasion que tout ça prenne forme là , ici, maintenant.
Que lorsque les gens se séparent ils repartent en ayant rencontré des gens avec qui ils vont monter des projets, organiser des groupes de réflexions, d’actions…
Non chacun-e repartira de son côté, comme il était venu-e, seul-e… jusqu’à la prochaine manif…?
Ensuite se pose la question du rôle de qui invite… ?
Depuis le temps que je me prends la tête avec ces questions, j’ai presqu’à contre cœur certaines hypothèses…
Quand une orga , voire un collectif d’orga mets une manif en place, elle s’en sent inconsciemment la propriétaire… Et de la même façon qu’un parti politique ne cherche pas que ses membres deviennent autonomes, ici on ne cherche pas à ce que les participants se démerdent par eux-mêmes à s’organiser, sans tenir compte des proprios de la manif…
Il y aussi peut-être, qu’elles ne veulent pas apparaitre comme récupératrices, ce qui les confortent malheureusement dans le fait de ne rien faire pour que les participants choisissent eux-mêmes leur avenir…Elles ne pourraient plus mettre leurs petits drapeaux en avant pour bien marquer leur propriété.
Il y aurait encore plein de choses à dire à ce sujet, notamment cette fixette sur le nombre de manifestant-e-s qui est une chimère….

Catégories : Grrrrr !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *