[Merci à Marco]
Des fois, il y a besoin de mettre des mots sur nos vies… Ici les mots dégringolent, se précipitent, te bousculent…
Pas d’accord avec tout, notamment cette confiance dans une jeunesse porteuses de la révolution à venir.
Mais dans l’ensemble.. c’est bien de l’entendre, même si ça tape un peu fort dans la tête
Le pdf du texte est ici
Il s’agît d’après ce que je comprends d’un séminaire dédiée à des textes de Paul b Preciado
Dans sa page Wikipédia on peut lire:
Proche des mouvements féministe, queer, transgenre et pro-sexe, Preciado théorise notamment dans son œuvre l’abolition des différences entre les sexes, les genres et les sexualités. Né de sexe féminin et d’abord connu sous son nom de naissance, Preciado se considère dans un premier temps comme une femme lesbienne, puis comme « gouine trans » et « garçon-fille », revendiquant de n’appartenir à aucun des deux genres masculin et féminin. En août 2014, il se déclare « trans in between non opéré », puis décide en janvier 2015 d’utiliser le nom « Paul B. Preciado » et choisit le masculin pour s’identifier.
Ici c’est Virginie Despentes qui dite le texte, c’est tellement incarné, qu’on dirait que c’est elle qui l’a écrit..

Catégories : Société

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *