Des fois les idées viennent en discutant avec une autre personne, une fois écrites, ce n’est pas forcément plus claire.. Donc si tu ne saisis pas la profondeur de ce qui est écrit ci-dessous, t’inquiètes, peut-être il n’y en a pas…
Il m’est venu cette idée que nous fonctionnons en silos de plus en plus, et ce n’est pas la pan-pan-démie qui arrange les choses
Il y a le silo de son espace de vie quotidienne, seul-e ou à plusieurs…
Et puis il y a les silos persos
Et chacun-e est constitué-e de silos  dédiés à des activités des centre d’intérêts, des pratiques artistiques ou autres…
Le principe du silo, c’est qu’on détermine un espace sur lequel on espère règner, avoir le contrôle.
Le premier contrôle, c’est d’accorder aux autres le droit de visite…
Tu vas voir des gens chez eux… ils t’ont accordé un droit de visite.
Tu rencontres une personne… se négocie, alors, un autre droit de visite d’ordre général..
Et comme cette personne est constituée elle-même de silos, vont se négocier des droits d’accès à chacun de ces silos… Certains resteront clos, voir même pas nommés.
Pour d’autres tu resteras gentiment à attendre , que quelques signaux émergent, histoire d’avoir une maigre idée, de ce qui se passe à l’intérieur. Mais on te fera sentir que tu n’es pas désirable à l’intérieur de celui-ci. Par quel moyen ? tout simplement en ne t’en parlant que rarement , voir jamais.
Peut-être que l’autre t’en auras signalé de façon anecdotique ,son existence… mais pas plus.
N’essayes surtout pas d’insister , tu pourrais te faire sortir , plus ou moins brutalement…
Pourquoi vivre en silos? pour se protéger d’abord… se protéger des autres, voire de soit même…
C’est un mode de survie, dans un monde méchant, agressif, voir dévastateur…
Excellent mode pour qu’une solitude désenchantée se développe… nous enfouisse.
En réfléchissant à ça, je me suis dit que j’avais peut-être un soucis , c’est que j’avais une fâcheuse tendance à ne fonctionner pas qu’en silos, mais aussi et surtout en plateaux… Et que je ne loupais pas une occasion de sortir de mes silos, qui se veulent provisoires pour m’étaler… me mettre  à plat… me retrouver en plateaux multiples et très dispersés ,que quelques personnes traversent, sans forcément faire gaffe aux cadeaux, aux jouets, mis à disposition…

Catégories : Introspection

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *